Réseau action climat Canada
Au sujet du RAC Dossiers et actions Nouvelles Ressources Passer à l'action
Accueil
Contactez-nous
English site








D’où provient ce chiffre relatif aux subventions?

Demandez au gouvernement de mettre fins aux allégements fiscaux aux carburants sales!

Nous sommes à quelques semaines seulement du dépôt du budget fédéral de 2011 et le gouvernement fédéral continue d’accorder des milliards de dollars en allégements fiscaux pour les carburants sales comme les sables bitumineux de l’Alberta.

Voyons quelle est la position de chaque député du pays à ce sujet et assurerons-nous d’exercer des pressions aux bons endroits.

La première étape est facile – Appelez, envoyez un courriel ou rencontrez votre député afin d’apprendre une chose simple : est-ce qu’il est d’accord avec le fait que le gouvernement fédéral accorde des allégements fiscaux continus de plus d’un milliard de dollars par année pour les carburants sales et est-ce qu’il s’assurera que ce sera une priorité dans le budget de cette année?

La deuxième étape est encore plus facile – faites-nous part de la position de votre député en nous envoyant un courriel et faites savoir aux autres comment cela s’est déroulé sur notre page Facebook. À partir d’ici, nous pourrons établir un plan et trouver où nous devons exercer plus de pressions.

Pour plus d’information sur les allégements fiscaux qu’accorde le gouvernement fédéral pour les carburants sales :

 

  1. Le rapport de Réseau action climat Canada intitulé « Alimenter le problème : Pourquoi est-il temps de mettre fin aux allégements fiscaux aux sociétés pétrolières, gazières et du charbon du Canada ».

  2. Une lettre ouverte au premier ministre du Canada Stephen Harper et au ministre Flaherty demandant que l’on mette fin aux allégements fiscaux pour les carburants sales.

  3. Téléchargez le compteur des allégements fiscaux aux combustibles fossiles sur votre site Web ou votre blogue (requiert une connaissance de base de HTML)

  4. Le code HTML pour le compteur des allégements fiscaux aux combustibles fossiles peut être copié ou inséré sur votre site Web

 

Voici quelques lignes utiles :

Mettez fin aux subventions pour les carburants sales!

Les sociétés canadiennes œuvrant dans l’industrie de l’extraction du pétrole ont fait des milliards de dollars en profit l’an dernier. Pourquoi notre gouvernement accorde-t-il donc 1 milliard de dollars par année à l’industrie des combustibles fossiles?

Si les législateurs à Ottawa sont à la recherche de moyens pour réduire les dépenses, il semble que les subventions accordées aux sociétés pétrolières, gazières et du charbon sont le meilleur endroit où commencer.

Les scientifiques préviennent que nous ferons face à des conséquences désastreuses à moins que nous réduisions les émissions de gaz à effet de serre qui proviennent de la combustion de combustibles fossiles. En accordant des subventions à l’industrie des combustibles fossiles, le gouvernement du Canada reporte la conversion à l’énergie propre qui est nécessaire pour stabiliser le climat de la Terre.

Les contribuables canadiens ne devraient pas donner d’argent à des sociétés très rentables. Lorsque le gouvernement fédéral adoptera un nouveau budget en mars, ces subventions pour les carburants sales doivent cesser. De cette façon, le Canada respectera son engagement de 2009 pris à Pittsburgh, avec d’autres chefs d’État du G20, qui est d’éliminer progressivement les subventions et les allégements fiscaux accordés aux sociétés qui produisent du pétrole, du gaz et du charbon.



Calcul des subventions accordées par le premier ministre Harper :

Le gouvernement fédéral offre environ 1,38 milliard de dollars par année en subventions pour la production de pétrole.

Le compteur a été lancé le 25 septembre 2009, le jour où le premier ministre Harper s’est engagé formellement à commencer à éliminer progressivement les subventions aux combustibles fossiles dans le cadre de la réunion du G20 à Pittsburgh (le jour où le communiqué du G20 a été publié).

1,38 milliard de dollars par année signifie :

*          3 780 822 $ par jour.
*          157 534 $ par heure.
*          2 625,57 $ par minute.
*          43,76 $ par seconde.